Droit et Grands Enjeux du Monde Contemporain

Initier au droit à travers certains grands enjeux du monde contemporain :

  • Initier les élèves au droit, en découvrant la discipline, son vocabulaire, sa méthode, son rôle dans la société.
  • Montrer comment le droit tente de répondre aux grandes questions de société.
  • Découvrir les principales règles juridiques qui façonnent et encadrent notre vie en société.

Qui peut choisir cette spécialité ?

Les élèves 1ère L :

Une heure hebdomadaire est proposée dès la 1ère aux élèves qui choisissent la filière littéraire. Il s’agit d’une découverte, d’une initiation à cette discipline.

Les élèves de T L :

En terminale, l’enseignement se poursuit à raison de 3 heures par semaine.

Pourquoi choisir cette spécialité ?

Développer de nouvelles compétences :

  • Être capable de comprendre et analyser l’actualité en maitrisant les connaissances juridiques de base.
  • Accroître sa culture générale

Préparer son projet post bac :

  • Se préparer aux exigences des filières d’excellence littéraires et juridiques (classes préparatoires, IEP, licences de droit, écoles de journalisme, écoles de commerce, BTS tertiaires, concours administratifs…)

Quels sont les objectifs pédagogiques ?

  • Etre capable d’identifier et analyser des problématiques de société sous un angle juridique.
  • Etre capable de construire une argumentation juridique structurée et en faire une présentation orale convaincante.
  • Etre capable de mener une recherche documentaire efficiente en utilisant les outils pertinents

Quel est le programme ?

  • Thème 1 : Les principales normes écrites en droit.
  • Thème 2 : Le recours à la justice
  • Thème 3 : Les droits fondamentaux d’une personne juridique
  • Thème 4 : Droit et dynamique économique
  • Thème 5 : Les enjeux du droit au niveau supranational

(Voir le détail sur le site vincennesparisot.wordpress.com)

En quoi consiste l’épreuve de DGEMC ?

L’épreuve en DGEMC : un dossier personnel présenté à l’oral

Note coefficient 4, durée de l’épreuve : 20 minutes

  • 10 minutes de présentation sans être interrompu : L’examinateur évalue la soutenance orale d’un dossier composé d’une argumentation de 5 pages.
  • 10 minutes de dialogue argumenté : L’examinateur interroge le candidat sur les différents aspects de son projet et sur son lien avec quelques notions du programme puis il élargit ce questionnement aux autres compétences spécifiées dans le programme

Dernière mise à jour le